Quels sont les risques liés au travail de cariste ?

Le travail d’un cariste consiste à transporter, stocker et récupérer des produits dans un entrepôt. Pour ce faire, il utilise des chariots de manutention autopropulsés qui sont alimentés par des moteurs électriques ou des moteurs à gaz liquéfié/essence. Voici les risques associés à ces activités :

Risque n°1 : Les accidents de la circulation

  • Une collision piéton-voiture.
  • Le renversement du chariot avec écrasement.
  • Une collision avec une autre voiture.

  • Une collision entre un véhicule et une structure fixe.

La formation des caristes se concentre sur la prévention de ces risques, par exemple en évitant les zones à fort trafic ou en conduisant trop vite.

Risque n°2 : les chutes pour les caristes

Les chutes sont la deuxième source de danger la plus fréquente pour les caristes. Une distinction est faite entre les chutes de charges et les chutes du cariste. Les chutes de charges sont dues à un manque d’arrimage ou de guidage, ce qui se produit souvent lorsqu’un opérateur évalue mal le centre de gravité de la charge. Les charges peuvent également tomber des rayonnages sur les opérateurs, les conducteurs tombant des chariots, des palettes ou des paniers étant également fréquents ! Le risque est minimisé si vous respectez les normes de sécurité et si vous arrimez correctement votre charge pendant la formation à la conduite d’un chariot élévateur.

Les autres risques liées au métier de cariste

  • Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont des douleurs du dos et des membres qui peuvent être liées à l’exposition à des vibrations, à des postures contraignantes de la tête et du tronc.
  • L’intoxication par les gaz d’échappement peut être causée par l’inhalation de monoxyde de carbone, d’oxyde d’azote et de dioxyde de soufre sur le lieu de travail lorsque la ventilation est insuffisante.
  • Les risques liés à l’entretien d’un chariot élévateur ou d’une nacelle sont faibles – ils consistent à vérifier les niveaux, à changer les batteries et à remplacer les bouteilles de gaz.
  • Les risques liés à la rupture du conteneur comprennent les hydrocarbures et l’acide.
  • La diminution de l’audition est un symptôme courant de l’exposition prolongée au bruit.
  • Lors du réglage du chariot, des blessures aux doigts, aux mains ou aux membres inférieurs peuvent survenir.
  • La fatigue, le stress et l’épuisement sont des effets secondaires courants du rythme rapide ou du travail de nuit.
  • Contact conducteur du chariot avec une ligne électrique aérienne sous tension, entraînant une électrocution.

Travailler en tant que conducteur de chariot élévateur peut être dangereux, mais lorsque vous êtes bien formé notamment grâce à nos formations chez H-Formations ® et que vous suivez les règles de sécurité, ces dangers sont évités. Il est également important de garder à l’esprit que le stress peut aussi vous affecter – alors ne vous surmenez pas !

Quels sont les risques liés au travail de cariste ?
Retour en haut
Appelez-nous